voies et détours de la fiction, Louis-René Des Forêts

J'ai relevé les points ou les phrases qui m'ont interpellé d'une manière non exhaustive

 

I la musique

 

II le dédoublement

" Je suis mon propre lecteur par lequel l’auteur en moi est sans cesse tenu en bride."Il évoque ici le double mouvement de création et du regard critique de l'écrivain qui se relit.

 

III la difficulté de l'écrivain

l'importance du doute dans la recherche

"une exigence rigoureuse et exclusive mouvement vers une vérité toujours plus fuyante, un état d'insécurité permanente" se rappproche ainsi de Deleuze.

 

IV à propos de la théatralisation:   "on  y voit exposés et transposés sur le plan du sublime les conflits qui dorment en vous" Cela correspond au concept de catharsis. J'ai retrouvé cette théâtralisation dans les films de Woody Allen où la question du comique et du tragique est souvent sousjacente.

 

V psychologie

 

VI la question de l'échec: j'ai compris qu'il  préfére l'échec au compromis de la réussite.


VII nouvelle forme du roman

 

VIII langage et rhétorique

 

IXquestion du "je"

 

X personnage fictif

 

XI engagement moral

 

XII détour ou le retour

 

Une réflexion sur la fiction: en quoi est-elle un détour et qu'est-ce qu'elle détourne?