Crash, David Cronenberg

Le rapport au corps est très présent dans ce film, et plus que cela le rapport du corps à la machine, au mécanique, aux carrosseries cabossées. Crash raconte les expériences d'un couple en recherche de sensations particulières qui provoque pas mal d'accidents. Les rapports amoureux sont à l'image des accidents assez violents. Le film montre les tensions entre les différents personnages, animés par leurs pulsions autant sexuelles que destructrices, eros et thanatos?, on est en plein dedans. Une esthétique singulière se crée alors entre les cicatrices et la tole froissée. Le corps meurtri se muni aussi de prothèses métalliques.

en lien avec la violence exprimée par les cicatrices du corps, l'exposition de Sophie Ristelhueber au Jeu de Paume.