L'année dernière à Marienbad

En traitant la mémoire et la question du temps, le film montre une temporalité propre, une autre manière de filmer. On est dans une esthétique assez froide et figée, qui perturbe notre perception du temps. On retrouve la même manière de filmer dans une vidéo de l'expo de Ulla  Brandenburg.