Jimmie Durham / Pierres rejetées... / MAM

Encore tranquilité, 2008
Encore tranquilité, 2008

Jimmie Durham met en scène et détourne avec humour des matériaux et des objets trouvés. L'exposition retrace son parcours depuis son installation en Europe à travers un soixantaine d'oeuvres que ce soit des photos, des vidéos, des dessins et des installations. Les pierres apparaissent de façon récurrente dans son oeuvre, comme dans l'installation Encore tranquilité, avion fracassé sous le poids d'une pierre,exposé dans le hall du musée d'art moderne. Il met  en scène ainsi un drame innatendu qui mêle violence et humour de cette situation absurde. Les oeuvres de Jimmie Durham fonctionnent comme un mécanisme dont l'absurdité, l'humour est un point d'entrée, qui interpelle le spectateur. Chaque oeuvre propose une sorte de narration. Dans les dangers de la pétrification, Jimmie Durham expose des pierres qu'il a trouvé et les nomme ou raconte leur histoire selon leur ressemblance à des aliments: ainsi sont placé dans une vitrine, dans des plats, lard, pomme de terre, peccorino, glace et bonbons "pétrifiés". Il procède ainsi par annotations au visiteur, clins d'oeils à l'histoire de l'art comme ce vestige de statue qui a brisé un urinoir.